16.03.2008 - Le M2 entre tags et autres joyeusetés - suissetrafic.com

Aller au contenu

Menu principal :

16.03.2008 - Le M2 entre tags et autres joyeusetés

Nos articles > 2008

Suite aux dernières portes ouvertes du futur M2 lausannois et avant son ouverture officielle prévue en aout 2008 nous tirons déjà la sonnette d'alarme.

En effet, toutes les stations ont été conçues sans aucune protection particulière contre les tags et graffitis.
Les énormes espaces de murs encore immaculés ne le resteront pas longtemps, c'est sûr. Pour simple preuve l'image prise la semaine passée, ci-dessous, à la station Jordils et ceci bien avant son ouverture.

Il est incroyable qu'on ait minimisé ainsi les atteintes possibles au bien public. D'autant plus que des surfaces très importantes dans et hors stations sont composées de vitres - facilement rayables. A voir ce qui se passe déjà dans les bus on ose à peine s'imaginer l'état des infrastructures quelques semaines après l'ouverture officielle du M2.

Les tags ont littéralement envahis toute la ville et les déprédations sont parfois très spectaculaires. Le mobilier urbain est systématiquement mis à mal et les dégâts se chiffrent à plusieurs centaines de milliers voire milions de francs.

Ce qui est encore plus inquiétant c'est qu'on nous a promis que dès l'apparition de telles "oeuvres d'art" les rouleaux à peinture se mettront en fonction. Nous conseillons sérieusement au TL de prévoir d'ores et déjà le personnel suffisant et une quantité importante de matériel ....

Des murs qui ne demandent qu'à être souillés ! Ils ne le sont pas encore parce que l'accès en est interdit mais ...

... ici ils le sont déjà, avant même que le métro soit ouvert. Photos prises le 13.03.2008 à la station Jordils.

Ici ce sont de grandes baies vitrées qui attendent autocollants et gravures en tous genre ... Et dire que toutes les stations, y compris celles du centre-ville, sont basées sur le même style de construction.

Le beau c'est bien mais difficilement compatible avec les incivilités dont toutes les villes et en particulier Lausanne sont victimes. Peut-être aurait-il fallu songer plutôt au fonctionnel et à l'indestructible. L'avenir nous le dira ...

 
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu