23.05.2010 - Les habitants des avenues Vinet et Beaulieu réagissent - suissetrafic.com

Aller au contenu

Menu principal :

23.05.2010 - Les habitants des avenues Vinet et Beaulieu réagissent

Nos articles > 2010

UNE, DEUX PETITIONS ... et peut-être d'autres

Le 10 octobre 2007, sous le nom de "Pour une avenue Vinet plus conviviale" une pétition, munie de 344 signatures, a été déposée par un petit groupe d'habitants auprès de la Municipalité lausannoise. Vous retrouverez leurs revendications dans le document de pétition ci-contre.

Le 20 mai 2008 une habitante de l'avenue de Beaulieu dépose à son tour une autre pétition nommée "Pour la réduction de trafic sur l'avenue de Beaulieu" avec 520 signatures demandant la diminution du temps d'attente aux feux pour les piétons, la création d'une voie réservée aux bus sur toute la longueur de l'avenue de Beaulieu, l'élargissement des trottoirs, la création d'un passage pour piétons à la hauteur de la rue St-Roch et la mise en place d'une zone 30km/h.

La Municipalité mis deux ans et demi pour répondre aux intervenants par le rapport-préavis No 2010/11
. Mais c'est une véritable claque qui est ainsi envoyée aux pétitionnaires.


LE RAPPORT-PREAVIS REJETTE LA MAJORITE DES DEMANDES DES HABITANTS


Nous avons "décortiqué" ce rapport. La Municipalité ne retient quasiment aucune demande des initiants à part la création d'un passage piéton déjà effectué sur l'avenue de Beaulieu et un projet de trottoir continu à l'angle Vinet-Cèdres.

La grosse pierre d'achoppement provient que "les avenues de Beaulieu et Vinet sont classées dans la catégorie des axes principaux"
et font partie "de la petite ceinture lausannoise". Un vilain petit canard - comme nous le surnommons - qui pourrit littéralement le bien-être des habitants de la région périphérique à l'hypercentre-ville.

Et l'avenir semble plutôt sombre pour ces mêmes lausannois lorsque l'on parcours le rapport-préavis en page 3, point 4.1: Suite aux fermetures de trafic prévues dans le cadre de l'axe Terreaux-Grand-Pont (mise en place du réseau AFTPU) "certains axes routiers de la "petite ceinture lausannoise" vont subir une augmentation de trafic par rapport aux valeurs connues aujourd'hui".
De 21500 véhicules sur l'avenue Beaulieu on passera à 22400. L'avenue Vinet passera de 13000 à au moins 14500 après la mise en place du nouveau concept.

En date du 20 avril 2010 les pétitionnaires ont envoyés à la Municipalité une lettre de protestation
.

Une commission du Conseil communal a examiné ce fameux rapport-préavis le 4 mai 2010 et l'a rejeté par 5 voix contre 4 et 1 abstention. La commission estime donc que ce rapport n'entrait pas suffisamment en matière sur les demandes des initiants. Peut-être un signe d'ouverture envers des contribuables qui ont également le droit à une qualité de vie décente.

La commune de Lausanne doit impérativement réfléchir à la hiérarchisation de son réseau de routes et garantir par de nouvelles mesures la qualité de vie pour ses habitants.


CASSONS LE COU A CE VILAIN PETIT CANARD !


Mais que faudrait-il faire pour améliorer les conditions de vie des habitants fortement mis à contribution par des normes de pollution et de bruit qui ne sont pas respectées selon la loi en vigueur?

Nous sommes persuadés que la mesure est simple: casser le cou à ce "vilain petit canard"
en laissant définitivement de côté une politique des transports digne des années 60 avec un carrousel de véhicules qui doivent impérativement tourner autour de l'hypercentre-ville. Pourquoi vouloir à tous prix maintenir un tel concept de circulation au détriment des habitants? Assurer l'accessibilité d'accord mais pas à n'importe quel prix.

"La petite ceinture" doit être abandonnée
au profit d'un système de circulation futuriste faisant la part belle à une conception en gâteau de la ville (accessibilité assurée aux habitants, aux pendulaires et à la clientèle de nos commerces) tout en maintenant un échange entre les zones par des moyens plus écologiques. Le transit ne devrait plus être possible à travers la ville comme il l'est pourtant encore planifié selon les AFTPU (Axes Forts de Tranports Publics Urbains).

Les chiffres d'augmentation du trafic sur l'autoroute (+25 à 30%) et sur la "petite ceinture" (entre 5 et 15%) nous engage à inciter les habitants à former un véritable lobby obligeant ainsi notre Municipalité à réagir rapidement en faveur de la santé de ses contribuables.




LIENS

Le rapport-préavis 2010/11 de la commune de Lausanne


Le site officiel du PALM


Document de présentation des Axes Forts de Transports Publics Urbains, séance du 8 octobre 2009

 
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu