28.03.2014 - NON à Taoua - suissetrafic.com

Aller au contenu

Menu principal :

28.03.2014 - NON à Taoua

Nos articles > 2014

Mise à jour le 28.03.2014

Pourquoi dire NON à Taoua ?

La réponse est simple: le projet ne s'insère pas dans le bâti de l'urbanisme lausannois. Cette tour serait vue d'une grande partie de la ville comme un énorme bloc bétonné arrogant et complètement disproportionné. L'harmonie même de la ville en pâtirait c'est sûr.

Même si vous ne vous sentez pas directement concerné, à la veille de cette votation la question que vous devriez vous posez est celle-ci : "Est-ce que j'aimerais voir une telle tour se contruire dans mon quartier ?"

La construction permet de dégager des surfaces pour un espace vert public.

L'argument du jardin public est insignifiant. Les habitants n'ont que faire d'un jardin entouré d'une route de grande circulation et d'une sortie de camion pour les déchargements des halles d'exposition. D'autre part l'espace vert serait en pente et la majeure partie du temps à l'ombre de la tour. D'ailleurs il n'y a pas besoin de tour pour agrandir le jardin public actuel. Il suffirait simplement d'enlever les escaliers. Notons également que la tour occupera une surface sol de 7500 m2 qui rognera sur une partie du jardin public actuel.

Le toit de la tour sera accessible et comprendra un restaurant.

On veut endormir la population avec un tel argument. C'est plutôt risible. L'histoire de restaurants au sommet de tours s'est souvent terminée en queue de poisson. La tour Bel-Air comportait un tea-room qui s'est fait remplacer par des bureaux. La plus haute tour de Montreux s'enorgueillissait également d'un établissement public qui a été reconverti en appartement de luxe. La Municipalité parle "d'établissement public". Est-ce à dire que cela soit obligatoirement un restaurant ? Cela pourrait être également une dicothèque, voire un commerce "luxueux" vu les prix qui seront très certainement pratiqués.

La tour comportera 90 logements. C'est une bonne idée, non ?

Sur les 90 logements projetés seuls 30 seront loués à des prix élevés dans le cadre du marché local. Comptez plus de 1750 francs (actuels) pour un 3 1/2 pièces de 75 mètres carrés SANS BALCON. C'est mettre à disposition des appartements à une caste d'habitants au revenu moyen-supérieur.

Les 60 autres logements seront vendus en PPE. Les promoteurs n'articulent aucun prix (et on les comprend) mais on peut s'attendre sans exagération à des montants de l'ordre de plus de 1'250'000.-- pour un trois pièces et demi. Certainement pas à la portée de l'habitant moyen de la ville de Lausanne. Qui voudra venir habiter dans une tour sans balcon au pied d'axes de circulation fortement chargés et dépassant déjà les normes maximales en matière de pollution et de bruit ?

Deux hôtels de plus à Lausanne est-ce indispensable ?

Les DEUX hôtels projetés dans la tour seront, selon leurs concepteurs, de niveau 2 et 4 étoiles. Y-a-t-il une clientèle suffisante pour remplir toutes ces chambres sans nécessairement porter préjudice aux hôtels déjà construits à Lausanne et est-ce vraiment une nécessité ? Aucun chiffre officiel n'est émis par les concepteurs du projet pour appuyer cette position.

La Haute Ecole de la Santé La Source va louer la quasi totalité des surfaces hors logement et hôtel.

Si l'idée paraît séduisante qu'en sera-t-il si la clinique de la Source désire à terme ne plus louer ces espaces ? Et si une école privée loue ces surfaces cela veut également dire que l'aspect "commercial" de la tour sera réduit à sa plus simple expression et ne sera pas un lieu d'échange entre habitants. D'autre part, contrairement à ce que l'on pourrait s'imaginer ce n'est pas la création d'une nouvelle école d'infirmières mais du DEPLACEMENT de l'école actuelle dans de nouveaux locaux. L'actuelle école située à côté de l'établissement hospitalier de la Source compte 700 élèves et plus de 100 professeurs. Le déplacement de cette école ne profitera qu'à la clinique de la Source pour réhabilliter ses propres surfaces et mieux les rentabiliser.

Le M3 (nouveau métro Nord-Ouest) se fera-t-il si le projet de la tour Taoua est rejeté par le peuple ?

Le M3 n'a rien à voir avec la tour même s'il pourrait en faciliter l'accès. Les défenseurs du projet en parlent souvent comme si le M3 dépendait directement de cette édification. Ne soyez pas dupe ! Le M3 est indépendant du projet Taoua et se fera qu'elle que soit l'issue de la votation.

Evolution rime avec construction en hauteur selon notre Municipalité. Est-ce acceptable ?

Les tours ne sont pas la panacée à la densification du territoire et toutes les études en la matière le prouvent y compris le PALM. Dans le cas présent si la tour prendrait moins d'espace au sol qu'un immeuble dit "conventionnel sur 7 étages par exemple" celle-ci marque profondément le paysage et l'harmonie de la ville en prenant une place démesurée à un endroit où la pente est encore bien marquée. Nous sommes d'avis qu'un concept réfléchi sur l'implantation de tours doit dorénavant être étudié et éviter de continuer à balafrer Lausanne comme elle l'a parfois été jusqu'ici.

Le projet sera construit conformément à MINERGIE.

Si l'on ne peut que se féliciter de cet aspect "écologique" du projet il faut être honnête jusqu'au bout et avouer que les coûts de construction seront très nettement plus élevés qu'un immeuble "traditionnel" même peu dévoreur d'énergie. Les surfaces d'appartements et commerciales sont également plus chères qu'ailleurs donnant une impulsion supplémentaire à la hausse des loyers déjà stratosphériques en vigueur à Lausanne.

La visibilité de la tour depuis les autres quartiers de Lausanne ne doit pas être considérée comme une nuisance, mais bien comme un signal marquant un lieu d'exception et contribuant à définir la silhouette de la ville (extrait du cahier pour la votation communale du 13 avril 2014)

Nous sommes d'un avis totalement opposé. La construction de cette tour casse totalement l'harmonie de la ville par un élément isolé et marquant. Nous ne voulons pas d'un lieu d'exception qui défigure totalement l'aspect de notre ville dans un quartier homogène et fortement peuplé. Beaulieu n'a jamais eu besoin de tour pour se faire connaître et organiser différentes manifestations. C'est totalement méconnaître l'urbanisme et le développement moderne des cités. La modernité d'une ville ne se mesure pas à la hauteur de ses bâtiments mais au potentiel de son développement et à la vivacité de sa population.

La Municipalité prétend que le projet est économiquement nécessaire, cohérent, équilibré, favorable et respectueux du quartier, qu'il est conforme aux priorités de l'agglomération et adapaté à une ville qui sait évoluer ?

Les contre-arguments ci-dessus ainsi que ceux disponibles sur le site www.taoua-non.ch démontrent simplement que ce projet urbanistique n'est aucunement adapté au quartier et même à la ville de Lausanne. Le fait de faire passer les adversaires à la tour pour des rétrogrades de l'évolution d'une ville dénote d'une méconnaissance du bâti et des implications de celui-ci sur les conditions de vie de ses habitants.

Liens POUR la construction de la tour

 
Copyright 2015. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu